Quelle est la différence entre mastering et remastering ?

Vous avez probablement remarqué l’appellation « Remastered » en anglais ou « remasterisé » en français, soit lorsque vous avez acheteté un album, ou dans le titre d’une pièce musicale sur un service de distribution en ligne, ou encore en parcourant productionspf.ca.

Voyons quelle est la signification de « remasterisé » et ce que cela implique lors de l’écoute.

Steely Dan - Aja Remastered 2023

Le nouvelle version de l’album AJA du groupe Steely Dan vient d’être rééditée il y quelques jours, édition 2023. Il s’agit donc d’une réédition mais aussi, dans le cas présent, d’un remastering (par Bernie Grundman). L’album est disponible en version vinyle UHQR (Ultra High Quality Record), 45 tours (LP), 200-grammes pour la coquette somme de 150 $US. On pourrait commencer par dire qu’il est possible de rééditer un album sans nécessairement en faire un remastering, mais il est important pour débuter de connaître (rapidement) ce qu’est le mastering d’une pièce musicale ou d’un album complet pour ensuite comprendre les possibles subtilités.

Le mixage

Une fois qu’une pièce musicale a été mixée, c’est-à-dire que toutes les pistes d’instruments et de voix ont été équilibrées les unes par rapport aux autres pour obtenir une balance sonore intéressante, qu’elles ont été traitées le plus souvent avec des égaliseurs pour réduire le masquage d’une piste sur une autre, et que les effets tels que la réverbération et les échos ont été appliqués avec goût, la prochaine étape est le mastering de ce mixage, maintenant devenu une seule piste stéréo.

Le mastering

Le mastering permet d’avoir une autre paire d’oreilles critiques qui pourra écouter le mix comme un ensemble, un tout. Un recul qui s’avère difficile lorsque l’on vient de mixer une chanson pendant 12h de temps ou même plus. Le responsable du mastering écoutera donc la pièce musicale pour juger de la balance générale. Il est par exemple possible que celle-ci ait besoin de plus de basses, de plus de hautes fréquences, ou d’une compression différente pour lui donner plus d’énergie. Le mastering permet aussi d’ajuster le niveau sonore pour que la pièce soit compétitive avec les autres chansons diffusées à la radio ou sur un service de distribution en ligne tel que Spotify.

Le mastering est donc une étape où l’on polie, optimise et confirme la qualité du travail effectué par le mixeur. Cette étape peut simplement représenter un “ok” de l’ingénieur de mastering, signifiant que tout est parfait et qu’aucune intervention supplémentaire n’a été nécessaire (ce qui est plus rare), ou elle peut apporter une différence appréciable par rapport à la version non-masterisée (voir l’exemple avant-après ici).

Le remastering

Alors, quelle est la différence avec le remastering ? D’une manière générale, il s’agit exactement de la même chose, refait à partir des enregistrement originaux non-masterisés, pour réédition. Comme indiqué plus haut, il serait tout à fait possible de rééditer une version déjà masterisé, sans repasser par les enregistrement originaux.

Parmis les raisons pour lequel un artiste désire qu’une piste ou un album soit remasterisé, il y a le fait que cela permet de profiter des dernières technologie de traitement du son. Celles-ci offrent un contrôle plus fin du produit final, adapté pour les systèmes de reproductions ou distributions actuels.

En effet, la musique masterisée dans les années 70 était optimisée pour les tables tournantes, celle des années 80 et 90 pour la lecture sur un lecteur de CD, et depuis les dernières années, elle est optimisée pour les services de streaming, les haut-parleurs Bluetooth et les petits écouteurs.

Le retour aux bandes non-masterisées permet aussi à l’ingénieur d’avoir une meilleure idée de l’intention originale de l’enregistrement et d’être potentiellement plus fidèle à celle-ci.

À noter qu’il peut aussi arriver que seule une version déjà masterisée soit disponible pour une réédition en numérique, sous forme de bande magnétique ou vinyle (situation à laquelle je suis souvent confronté). Bien que cela soit plus limitant, il est possible et même souhaitable de faire un remastering à partir de cette version déjà masterisée, car, une fois de plus, avec le temps, les équipements de reproduction et de traitement du son ont évolué.

Parmis les autres raisons d’effectuer un remastering, est celle que l’artiste peux désirer un changement de la structure d’une pièce musicale, ou un changement de la balance des instruments, ou un nettoyage de certains bruits. Les dernières technologie permettent effectivement de “démixer” une pièce musicale, séparer les différents instruments, recréer une balance différente avec la voix plus forte par exemple.

Le procédé de remasterisation prendra donc en compte tout ces différents paramètres, et même plus. Il s’agit d’un travail d’amélioration et de préservation.

On peut donc se poser cette question : la dernière version devrait forcément être la meilleure ? Pas nécessairement.

J’ai trois versions de l’album de Steely Dan « Aja » : une première version provenant d’un CD, probablement de la fin des années 80, une version remasterisée de 1999 et la nouvelle version de 2023 (version de distribution numérique).

Les trois versions ont une sonorité différente, surtout en fonction de la piste écoutée. Les tendances changent, et actuellement, il y a une lutte contre la compression (limiter les crêtes audio pour obtenir plus de volume), une guerre contre la guerre des niveaux sonores.

La dernière version est celle qui a le niveau sonore le plus bas et le moins de correction de fréquences appliquées. C’est celle qui sonne le plus « naturelle ». Cependant, il est possible qu’en poussant à l’extrême, la version finale manque d’excitation ou de « punch »…

Ce qui est fait lors du mastering, ou du remastering, est aussi en partie un travail subjectif, et l’essentiel est évidemment de répondre aux attentes du client.

Si vous avez un projet de réédition ou de remastering, n’hésitez pas à me contacter pour discuter de vos besoins.

Vous pouvez également visiter cette page pour découvrir des exemples et extraits de projets réalisés.

Rédigé par Patric: Quelle est la différence entre mastering et remastering ?